Visa Working Holiday “WHV” pour l’Australie

ASPECTS CLÉS

Permet aux citoyens français âgés de 18 à 35 ans de voyager et de travailler en Australie.

DURÉE DU VISA

Jusqu'à 12 mois de séjour ininterrompu en Australie.

DÉLAI D'APPROBATION

Contrôle des demandes sous 24 heures. Réponse finale sous 7 à 30 jours.

Un visa Working Holiday pour l’Australie (Programme Vacances Travail, souvent associé aussi au “Work and Holiday visa”) permet aux jeunes Français de se rendre en Australie pour une année sabbatique, pour des vacances, pour explorer le pays, pour des études de courte durée ou pour de courtes périodes de travail, jusqu’à 12 mois consécutifs.

Le visa Working Holiday/PVT s’adresse aux Français âgés de 18 à 35 ans (inclus) qui souhaitent se rendre en Australie pour combiner vacances et travail et/ou études. Avec un visa Working Holiday, vous pouvez rester en Australie jusqu’à un an – pendant lequel vous êtes également autorisé à travailler.

 

Demander un Visa Vacances-Travail Continuez à faire défiler pour plus d'informations

Plus d’informations sur les visas vacances-travail pour les français (sous-catégorie 417)

Ce visa pour travailler et étudier en Australie vous permet de travailler pour payer votre voyage et vos vacances. Comme vous n’êtes pas vraiment autorisé à travailler en Australie avec un visa touristique conventionnel ou un visa d’étudiant australien, un WHV est l’alternative idéale pour les voyageurs français et les randonneurs avec un budget limité ou pour les personnes faisant une année sabbatique.

Une fois que vous serez en Australie avec votre premier visa Vacances/Travail, au cas où vous apprécieriez votre séjour et voudriez prolonger votre visa Working Holiday, vous pouvez également demander un deuxième visa Working Holiday. Vous pourrez en faire la demande pendant votre séjour en Australie, vous n’avez donc pas besoin de quitter le pays.

Si vous êtes déjà sûr qu’un visa Working Holidays pour l’Australie correspond à vos besoins, vous pouvez demander un visa Working Holiday directement en ligne. Alternativement, voici tout ce que vous devez savoir sur les visas australiens de travail et de vacances (WHV), tels que :



Visa PVT Working Holiday (Australie) – Exigences

Un visa Vacances-Travail pour l’Australie vous permet de visiter l’Australie et de travailler pour payer vos vacances. Vous pouvez travailler pendant votre séjour dans le pays, et si vous êtes éligible, vous pouvez demander un deuxième visa Working Holiday. Les exigences pour un visa pour l’Australie en Working Holiday, cependant, sont beaucoup plus strictes que celles d’un visa de vacances ou de tourisme.

Exigences de base pour les visas Working Holiday en Australie

En tant que citoyen français, pour être éligible au visa Working Holiday Australie 2020, vous devez :

  • Avoir entre 18 et 35 ans
  • Avoir en votre possession un passeport français ou un passeport d’un autre pays éligible
  • Ne pas être accompagné d’un enfant à charge
  • Avoir un diplôme d’études secondaires ou une qualification équivalente
  • Ne pas avoir d’enfants à charge qui vous accompagnent lors de votre voyage
  • Ne pas avoir déjà été titulaire d’un visa Australie 462 ou d’un visa Australie 417
  • Avoir une assurance appropriée pour vous couvrir pendant votre visa Working Holiday en Australie
  • Répondre aux critères de moral et de santé
  • Avoir les fonds nécessaires pour payer votre billet de retour et la première partie de votre séjour.
  • Être en mesure de fournir tous les documents supplémentaires que l’immigration australienne peut demander

En tant que citoyen français, si vous remplissez ces conditions, vous pouvez très probablement rester jusqu’à 12 mois en Australie sans problème – tant que vous continuez à vous y conformer.

Il y a aussi quelques autres exigences supplémentaires pour le visa Australie 417 qui peuvent varier en fonction de votre citoyenneté et de votre passeport d’origine, comprenant :

  • Exigences supplémentaires en matière d’études
  • Preuve de la connaissance et de la compétence de la langue anglaise
  • Avoir suivi des programmes d’anglais pertinents
  • Possession d’une lettre d’appui de votre gouvernement

Pour les citoyens français, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car vous pouvez essentiellement ignorer ces exigences supplémentaires.



Les conditions énumérées ci-dessus sont les principales exigences que vous devez satisfaire pour faire une demande de visa WHV en Australie depuis la France. Au cas où vous voudriez en savoir plus sur chaque exigence, continuez à lire pour plus de détails sur :

Documents supplémentaires qui pourraient vous être demandés:

Normalement, aucun document supplémentaire n’est requis pour les citoyens français demandant un visa Working Holiday avec un passeport en cours de validité. Toutefois, dans certains cas spécifiques, l’immigration australienne peut décider de demander des documents supplémentaires.

La liste pour le visa australien 417 (WHV) énumère tous les documents qui peuvent être demandés par le gouvernement australien avant de confirmer le visa demandé. Comme nous l’avons dit, ils ne sont demandés que dans des cas très spécifiques et rares – après que le voyageur a déjà rempli sa demande. La grande majorité des demandeurs n’ont pas été invités à fournir ces documents.

Cependant, nous espérons que cette liste vous aidera à préparer les documents nécessaires au cas où vous seriez contacté par l’immigration australienne avant la délivrance de votre visa.

Sur demande, vous devez être en mesure de fournir ces documents :

  • Preuve que vous avez assez d’argent pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour en Australie et que vous pouvez payer votre billet de retour, ainsi que suffisamment de fonds pour payer la première partie de vos vacances.
  • Documents de santé et examens
  • Pièces d’identité :
    • Passeport
    • Certificat de naissance
    • Autres formes de pièces d’identité émises par le gouvernement
    • Certificat de mariage ou de divorce
    • Documents de changement de nom
    • Documents prouvant tout autre nom que vous auriez pu avoir ou utilisé
    • Photographies récentes avec une image claire et en couleur
    • Diplômes d’études
    • Les documents de moralité, qui peuvent comprendre :
      • Certificat de police australien
      • Certificat de police à l’étranger
      • Dossiers de service militaire
      • Documents de liberation
      • Documents de la Cour
    • Énoncé des valeurs australiennes



Conditions d’âge pour l’obtention du visa Working Holiday (Programme Vacances Travail 417 – Australie)

Le visa Working Holiday s’adresse principalement aux jeunes âgés de 18 à 35 ans (pour les ressortissants français – pour les autres pays de l’UE, l’âge limite est fixé à 30 ans) qui souhaitent partir en vacances, travailler et étudier en Australie. Le visa est valable un an à compter de la date de délivrance, ce qui signifie que vous avez un an pour entrer en Australie. A partir de la date de votre première entrée, vous pouvez ensuite rester jusqu’à un an en Australie, en quittant et entrant en Australie autant de fois que vous le souhaitez – puisque WHV est un visa à entrées multiples.

Si vous êtes plus âgé et que vos intérêts principaux sont d’étudier ou de travailler plutôt que de voyager, ou si vous préférez voyager et passer des vacances, un autre type de visa pourrait être plus approprié pour vous – visa d’études, visa de travail ou visa touristique.

(Attention : vous devez avoir 35 ans ou moins au moment de la demande : vous pouvez en effet fêter vos 36 ans en Australie sans perdre votre droit de séjour.)

Visa d’études et de travail pour l’Australie : Limites d’âge et exceptions (2020)

En ce qui concerne les ressortissants français, le visa 417 Working Holiday en Australie est limité aux voyageurs de 18 à 35 ans. A noter que vous devez avoir 35 ans ou moins au moment de la demande : vous pouvez tout à fait fêter vos 36 ans en Australie sans perdre votre droit de séjour.

La limite d’âge pour un visa Working Holiday peut cependant être prolongée pour certaines personnes.

Si vous êtes Canadien, Français ou Irlandais avec un passeport en cours de validité, vous pouvez prétendre à un visa Working-Holiday que jusqu’à l’âge de 35 ans. Dans tous les cas et sans exception pour aucun pays, les personnes de plus de 35 ans n’ont pas le droit de prétendre à un visa Working-Holiday et devront envisager un autre type de visa.

Visas de travail en Australie, pour les moins de 35 ans

Outre les WHV, une plus large sélection de visas de travail est disponible pour les citoyens français. Cependant, pour les voyageurs de moins de 35 ans, nous recommandons normalement – dans la mesure du possible – de demander un visa Working Holiday.

En tant que jeune voyageur titulaire d’un visa Work and Holiday, vous pouvez passer un an en Australie pour travailler jusqu’à 6 mois, étudier jusqu’à 4 mois et voyager jusqu’à 12 mois. Vous pouvez entrer et quitter l’Australie aussi souvent que vous le souhaitez pendant la durée de votre visa. Ce visa pour étudiant de travail en Australie est un visa jeune spécialement conçu pour les moins de 35 ans.

Pour les citoyens français, il n’y a pas de visa Working Holiday pour les plus de 35 ans. Toutefois, il existe des visas d’affaires, des visas eVisitor et d’autres types de visas de travail pour les voyageurs âgés qui répondront mieux à leurs besoins.



Exigences financières pour s’installer en Australie avec un visa Working Holiday

Que vous voyagiez en Australie pour étudier l’anglais et travailler, ou pour travailler et voyager à travers l’Australie, vous devrez démontrer que vous répondez aux exigences financières du gouvernement. Les particularités du visa Working Holiday (également connu sous le nom de visa Travail Vacances, WHV ou Visa Australien sous-classe 417) exigent que vous ayez suffisamment de fonds pour payer votre voyager pour aller et rentrer d’Australie, ainsi que des fonds pour couvrir la première partie de votre voyage en Australie. Les preuves demandées pour le visa Working Holiday peuvent inclure des copies de vos billets d’avion aller retour pour l’Australie, une copie certifiée conforme de votre relevé bancaire ou d’autres documents financiers.

Voici nos recommandations :

Lorsque vous partez en Australie, vous devez avoir “assez d’argent pour subvenir à vos besoins au début de votre séjour”. Généralement, 5.000 dollars australiens sont généralement considérés comme suffisants. Vous devrez surement prouver que vous avez cet argent, par exemple en fournissant un relevé de compte bancaire ou autre – mais seulement sur demande.

Si vous n’avez pas de billet aller-retour, vous aurez également besoin de fonds supplémentaires pour etre en capacité d’en payer un, au-delà des 5.000 AUD que nous venons de mentionner.



Exigences du visa australien Working Holiday pour le 2eme et 3eme demande de visa

Ceux qui ont entre 18 et 35 ans et qui détiennent ou ont déjà obtenu un visa Working Holiday Australien peuvent être éligibles pour un deuxième ou un troisième visa. Les exigences pour recevoir une deuxième WHV sont les suivantes :

  • Un passeport valide pour l’Australie d’un pays admissible, comme la France.
  • Réalisation d’au moins 88 jours de travail de la sous-catégorie 417 “spécifiée” pendant la durée du premier visa. On entend par travaux ” spécifiés ” les travaux dans les régions du Territoire du Nord, du Queensland, de l’Australie-Occidentale, de la Nouvelle-Galles du Sud ou de l’île Norfolk et dans les domaines de la pêche et de la perliculture, de l’exploitation forestière, de l’accueil ou de l’élevage. Vous trouverez plus d’informations sur les emplois spécifiés ici.
  • Réalisation d’au moins 6 mois de travail total si vous demandez un troisième visa.



Exigences linguistiques : Niveau d’anglais et points IELTS

L’une des conditions les plus importantes pour obtenir un visa Working Holiday Australien est que vous parliez un anglais fonctionnel. Techniquement, cela signifie que :

  • Vous êtes citoyens du Royaume-Uni, des États-Unis d’Amérique, du Canada, de la Nouvelle-Zélande ou de la République d’Irlande et êtes titulaire d’un passeport valide délivré par ces pays.

ou

  • Vous avez validé les conditions de niveau d’anglais necessaires pour la délivrance du visa Work and Holiday.

ou

  • Vous avez satisfait à toutes les exigences pertinentes en matière de formation en anglais.

Dans le deuxième cas, la compétence linguistique est déterminée par votre score à l’IELTS, qui est l’International English Language Testing System. Ce test détermine vos compétences dans plusieurs domaines de la langue anglaise, y compris la lecture, l’écriture, l’écoute et l’expression orale.

Pour réussir, votre score IELTS doit être supérieur à une moyenne de 4,5.

D’autres tests qui peuvent être utilisés à la place de l’IELTS incluent :

  • Test of English as a Foreign Language (TOEFL), qui exige un score total d’au moins 32.
  • Pearson Test of English Academic, qui exige une note globale d’au moins 30.
  • Cambridge Certificate of Advanced English, qui exige une note globale d’au moins 147.

Dans la troisième option, l’éducation pertinente peut inclure :

  • École primaire et secondaire où tout l’enseignement était en anglais
  • Au moins une année d’études à temps plein en Australie avec tout l’enseignement en anglais
  • École secondaire avec tout l’enseignement en anglais et au moins 5 ans d’études (en Australie ou à l’étranger)

Aucun test de langue en ligne ne sera nécessaire pour l’approbation Working Holiday. Toutefois, après avoir soumis votre demande, il se peut qu’on vous demande de fournir des documents attestant que vous pouvez parler un anglais fonctionnel.



Exigences en matière d’assurance pour le PVT

Lorsque vous voyagez à travers l’Australie, vous serez personnellement responsable de tous les problèmes de santé et les besoins de soins dont vous pourriez avoir besoin. Les titulaires d’un visa de courte durée ne sont pas admissibles à l’assurance-maladie.

Par conséquent, le gouvernement australien recommande fortement aux visiteurs en visa Working Holiday pour l’Australie de prendre une assurance maladie pour limiter leur responsabilité financière et réduire leurs coûts.

Il n’y a aucun besoin formel en termes d’assurance maladie, vous n’avez donc pas besoin d’avoir déjà une assurance maladie pour la durée de votre voyage en Australie avant de faire une demande de visa Working holiday. Cependant, sans couverture d’assurance adéquate, vous serez considéré comme un patient privé et vous serez facturé pour tous vos frais de soins de santé – ce qui pourrait certainement avoir un impact sur vos finances.

L’assurance pour un Visa Working Holiday Australie : est-ce que ça en vaut la peine ?

Bien que certains pays aient des accords en matière de soins de santé avec l’Australie, les citoyens Français devront avoir une couverture d’assurance adèquate s’ils ne veulent pas payer personnellement leurs frais de santé pendant leur séjour en Australie. Le gouvernement australien recommande également de maintenir un certain niveau minimum de couverture pour réduire vos risques. Cette couverture peut inclure une quote-part, une franchise ou une contribution du patient facturée par votre caisse d’assurance ou par l’hôpital ou la clinique qui vous traite.

En général, nous vous recommandons de vous assurer que vous avez une assurance maladie valide pendant votre séjour en Australie.

Que devrait couvrir l’assurance santé idéale pour couvrir le visa Working Holiday pour l’Australie ?

En nous basant sur des années d’expérience, nous vous recommandons une couverture d’assurance qui assure :

  • Les prestations équivalentes aux tarifs des autorités sanitaires de l’État ou du territoire pour l’hospitalisation de jour et de nuit.
  • Les frais d’urgence qui mènent à l’admission en urgence
  • Les soins à l’admission
  • Les honoraires post opératoires
  • Les médicaments pharmaceutiques, y compris tous les médicaments figurant sur la liste PBS
  • Les services médicaux admis
  • Les services d’ambulance, y compris les transferts inter hospitaliers en raison du manque d’installations requises

Idéalement, les prestations devraient également couvrir tous les traitements admis qui sont actuellement couverts par le « Medicare Benefits Schedule », soit le barème des prestations de l’assurance-maladie.

Notez que certains assureurs peuvent imposer une carence de 12 mois pour les problèmes de santé liés à la grossesse et les maladies déjà contractées avant le départ en Australie, et une carence de 2 mois pour la réadaptation et les soins psychiatriques et palliatifs.

Les meilleures assurances voyage pour un visa Programme Vacances Travail en Australie incluent généralement une couverture d’assurance maladie, comprenant certaines conditions médicales pré existantes. En achetant un plan de voyage tout compris, vous pouvez généralement réduire le prix global d’une assurance pour le visa Working Holiday en Australie.



Exigences en matière d’hébergement : Ai-je besoin de réserver un logement à l’avance ?

Reserver un logement avant de partir pour l’Australie n’est pas demandé par l’immigration australienne aux detenteurs d’un visa PVT.

Cependant, nous vous recommandons de le faire. Mieux vaut avoir quelque chose déjà prévu pour le début de votre séjour, et changer plus tard, que de ne rien avoir et d’être obligé de vivre dans un hôtel cher juste parce que tout est complet.



Visa Vacances-Travail pour l’Australie: Durée

En tant que citoyen français, une fois que vous avez obtenu votre WHV, vous devez entrer en Australie dans les 12 mois suivant la date de délivrance de votre visa Working Holiday pour les citoyens français. Votre visa de voyage d’affaires restera valide jusqu’à 12 mois après sa délivrance, et vous pouvez continuer à entrer et à quitter l’Australie aussi souvent que vous le souhaitez – tant que votre visa est valide.

Notez que si vous quittez l’Australie, votre visa ne sera pas suspendu, donc la validité de 12 mois est fixée et il n’y a aucun moyen de récupérer les jours “perdus” passés hors d’Australie. Toutefois, les titulaires d’un visa Working Holiday, qui ont travaillé dans une région de l’Australie avec un “travail spécifique”, comme l’agriculture, l’exploitation minière ou la culture de plantes, peuvent être éligibles pour demander un deuxième visa Working Holiday. Si cela est accordé, il permettra un séjour supplémentaire de 12 mois en Australie.

Un visa Working Holiday Australie-France peut-il être prolongé ?

Un visa Working Holiday Australie se demande facilement en ligne, mais il ne peut techniquement pas être prolongé. Cependant, une fois que vous avez terminé 3 mois de travail spécifique, vous pouvez demander un deuxième visa Vacances-Travail. Votre nouveau visa WH vous permettra de rester plus longtemps à la campagne, en vacances, pour travailler ou étudier – tout comme le premier WHV que vous avez obtenu.



Conditions de Visa Working Holiday

Comme nous l’avons expliqué précédemment, le visa Working Holiday est un type spécial de visa australien qui permet aux voyageurs de planifier leurs vacances en Australie ainsi que de travailler en Australie pour gagner les fonds nécessaires à payer leurs vacances. Cependant, lors de la planification et pendant votre voyage en Australie, vous devrez respecter certaines conditions. Le non-respect des conditions du visa Working Holiday pour les ressortissants français peut entraîner l’annulation de votre visa Working Holiday, et vous pourriez être contraint de quitter le pays.

Tout d’abord, pour être éligible au visa Working Holiday, vous devez avoir entre 18 et 35 ans au moment de la demande, être en possession d’un passeport français valide ou d’un passeport d’un autre pays éligible, être de bonne moralité, répondre aux critères de santé et disposer de fonds suffisants pour vos billets A/R et la première partie de votre voyage. Ces conditions doivent rester valables pendant toute la durée de votre séjour (à l’exception de la condition d’âge : vous pouvez en effet avoir 36 ans pendant votre séjour en Australie sans perdre votre droit de séjour).

WHV Limites de travail

La WHV vous permet essentiellement de travailler avec un visa touristique en Australie, et vous pouvez rester dans le pays jusqu’à 12 mois à partir de la date de votre entrée initiale (vous pouvez également entrer et sortir du pays aussi souvent que vous le souhaitez pendant la durée de validité de votre visa). Toutefois, vous ne pouvez travailler que six mois au maximum avec un seul employeur pendant votre séjour dans le pays, et vous ne pouvez demander un deuxième visa Working Holiday que si vous avez travaillé en tant que « travailleur spécifique » dans une partie désignée du pays pendant au moins 88 jours.

Si bien que vous ne pouvez travailler que pour un seul employeur au maximum 6 mois en raison de la nature du visa WH – qui est conçu pour vous permettre de partir en Australie en vacances et de voyager à travers le pays plutôt que de simplement travailler – des visas de travail spéciaux sont disponibles à cette fin.

Limites de l’étude WHV

La réglementation australienne de 2020 sur le visa Working Holiday, rend celui-ci approprié non seulement pour le travail et les voyages mais également pour les études. En bref, si vous vous demandez “Puis-je étudier en Australie avec mon visa Working Holiday”, la réponse est “Oui, vous pouvez”. Cependant il y a un “mais” : vous n’avez le droit d’étudier que 4 mois maximum. En effet, le but principal du visa Working Holiday est d’avoir des vacances et de faire un travail limité pour financer votre séjour. Dans ce cas également, si vous souhaitez étudier plus de 4 mois, vous devriez envisager de demander un visa étudiant dédié.



Processus de demande et délais de traitement des visas vacances-travail

Le processus de demande de visa Working Holiday en Australie est assez simple. Vous trouverez ci-dessous notre guide et une série de réponses aux questions les plus courantes.

  • Préparation de votre candidature
  • Remplir le formulaire de visa 417
  • Réception du visa : les delais

1. Préparer la demande pour votre visa de Working Holiday en Australie

En général, les titulaires d’un passeport français n’auront pas besoin d’un document au moment de la demande de visa, il n’y a donc pas vraiment de préparation à effectuer avant de commencer la demande en ligne. Cependant, au cours du processus de demande, des renseignements personnels et les données de votre passeport seront requis – il est donc recommandé d’avoir votre passeport avec vous lorsque vous remplissez le formulaire de demande.

De plus, les ressortissants français qui prévoient un séjour de courte durée en Australie, n’ont pas besoin d’examens médicaux supplémentaires en raison de leur faible risque de tuberculose. Toutefois, si vous souffrez d’une maladie grave ou si vous prévoyez cde travailler dans un milieu à risque élevé, comme une garderie, vous pourriez être amené à subir un examen médical au moment de votre demande.

Dans ce cas vous devrez certainement prévoir de passer des examens médicaux avant d’obtenir votre visa. L’Australie impose des exigences sanitaires strictes à tous les demandeurs de visa, dans le but de protéger sa population des risques potentiels sanitaire et de contrôler leurs dépenses liées à la santé.



2. Remplir le formulaire de visa 417 pour l’Australie

La plupart des demandeurs français peuvent demander le visa Working Holiday en ligne.

Notre formulaire de demande de WHV est très facile à remplir et la signification de chaque champ est clairement expliquée. Il vous suffit de rassembler vos documents et de vous assurer que vous fournissez des renseignements exacts et à jour sur tous les champs demandés du formulaire. Si vous ne fournissez pas des informations exactes, cela pourrait entraîner des retards inutiles, ou l’immigration australienne pourrait même refuser votre visa Working Holiday.



3. Recevoir votre visa de vacances-travail pour l’Australie : durée des délais

Vous recevrez une notification de votre demande de visa Working Holiday en Australie dès réception. Toutefois, ne faites aucun plan de voyage avant d’avoir reçu votre officiel approbation par écrit.

En effet, puisqu’il n’est normalement pas demandé de joindre les pièces justificatives au moment de la demande, il se peut que l’on vous demande de les fournir après avoir soumis votre demande. De plus, si vous avez fait des erreurs dans votre demande ou si des changements dans votre statut se sont produits, faites-le nous savoir dès que possible – afin que les corrections nécessaires puissent être apportées à votre demande de visa.

Délais de traitement des demandes de visa de Working Holiday

Combien de temps faut-il pour obtenir mon visa de vacances-travail en Australie pour les citoyens français ?

Le visa Working Holiday pour les citoyens français est généralement rapide, et d’autant plus que ceux qui ont fait une demande en ligne auront généralement une réponse plus rapide que ceux qui font une demande par l’intermédiaire d’une ambassade.

Lorsque vous faites votre demande en ligne, vous pouvez vous attendre à recevoir une réponse au sujet de votre visa 417 pour Working Holiday dans un délai de 15 à 35 jours. Effectivement, environ 75% des demandeurs de visa Working Holiday en ligne reçoivent une approbation dans les 15 jours, et presque toutes les demandes sont traitées en 35 jours maximum.

Cependant, le traitement formel d’une demande de visa peut prendre jusqu’à 8 semaines, surtout s’il y a des inexactitudes, des renseignements manquants ou si votre demande mentionne des infractions criminelles antérieures.

Toutefois, des renseignements manquants ou inexacts ou des erreurs dans la façon de remplir le formulaire peuvent entraîner des retards de traitement. Une fois votre visa accordé, vous recevrez votre numéro de visa, la date de début de validité de votre visa et les conditions de votre visa.

Lorsque vous voyagez en Australie, nous vous recommandons de garder une copie de cette accord avec vous – même si le WHV est déjà apparié électroniquement à votre numéro de passeport dans la base de données de l’immigration australienne.

Si votre visa est refusé, vous recevrez des informations sur les raisons pour lesquelles le gouvernement australien a pris cette décision et si vous avez droit à une révision.



Délais et dates limites du WHV

Quel est le dernier jour pour soumettre ma demande de visa vacances-travail pour l’Australie ?

Comme il n’y a pas de nombre limités de visas Working Holiday français, en tant que citoyen français il n’y a pas de date limite ou de dernier jour pour soumettre votre visa Working Holiday pour l’Australie.

Cependant, une fois votre visa accordé, vous avez 12 mois pour entrer dans le pays, et les dates du visa Vacances-Travail restent en vigueur pendant 12 mois après cette date d’entrée initiale. Vous pouvez quitter l’Australie et y revenir aussi souvent que vous le souhaitez pendant les 12 mois.

Par exemple, si vous faites votre demande en août 2020 et que votre visa est accordé en septembre 2020, vous avez jusqu’en septembre 2021 pour entrer au pays. Une fois que vous entrez en Australie, le visa sera valide pour 12 mois complets.

Avant que ces 12 mois ne soient écoulés – bien qu’il n’y ait pas de prolongation de visa 417 – vous pouvez déposer une deuxième demande de visa WHV pour l’Australie une fois que vous avez terminé 3 mois de travail spécifique. Vous pouvez déposer votre demande de visa directement en ligne sur notre site web, et nous contacter en cas de besoin d’assistance.



Différence entre le visa Travail et Vacances en Australie (sous-catégorie 462) et le visa de vacances-travail (sous-catégorie 417)

Le nom et le but des visas 417 et 462 de l’Immigration australienne étant similaires, souvent les visiteurs français confondent. En effet, le visa Working Holiday (sous-catégorie 417) et le visa Word and Holiday (sous-catégorie 462) permettent tous deux aux citoyens non australiens de profiter de vacances travail pendant leur voyage en Australie.

Cependant, il s’agit de différentes catégories de visas, et il y a une différence essentielle : ils sont destinés aux voyageurs de différents pays.

Le prix du visa Working Holiday 417 est 450 € et il est ouvert aux voyageurs désireux d’entrer en Australie avec un passeport de la plupart des pays de l’UE et quelques autres :

Le visa de la sous-catégorie 462 Work and Holiday est plutôt ouvert à ceux qui ont un passeport :

  • Argentine
  • Autriche
  • Chili
  • Chine
  • République tchèque
  • Hongrie
  • Indonésie
  • Israël
  • luxembourgeois
  • Malaisie
  • Pérou
  • Pologne
  • Portugal
  • Saint-Marin
  • Singapour
  • République slovaque
  • Slovénie
  • Espagne
  • Thaïlande
  • Turquie
  • États-Unis
  • Uruguay
  • Vietnam
  • Postulez maintenant

Ai-je besoin d’un visa Australie 417 ou 462 ?

Si vous êtes citoyen français, vous devrez demander un visa PVT 417.

Les demandeurs du visa 417 doivent également satisfaire à des exigences spécifiques en matière d’éducation. Les citoyens français doivent avoir un diplôme d’études secondaires.

Les citoyens d’autres pays doivent également avoir des qualifications tertiaires ou au moins deux années d’études universitaires de premier cycle ou être admissibles à une troisième année d’études universitaires de premier cycle. Ils doivent également avoir une lettre de soutien de leur pays d’origine (sauf s’ils viennent de France ou des États-Unis).

Enfin, tous les voyageurs qui font une demande de visa doivent démontrer qu’ils parlent un anglais fonctionnel – sauf s’ils sont citoyens américains.



Les 2 visas Working Holiday Australien 417 et le visa Work and Holiday 462 permettent aux personnes âgées de 18 à 30/35 ans de visiter l’Australie en vacances-travail (35 pour les citoyens français demandant le visa Working Holiday 417). Ils sont tous deux accordés pour des périodes de 12 mois et permettent de travailler jusqu’à 6 mois à la fois. Les titulaires de visas 417 et 462 peuvent également demander un deuxième visa s’ils sont éligibles.

La seule différence entre les deux types de visas est essentiellement de savoir qui peut en bénéficier : Les citoyens français ne sont éligibles que pour le visa 417, donc si vous êtes un voyageur français, vous devez faire une demande de visa WHV 417 en ligne.



En quoi un visa Working Holiday Australien est-il différent d’un visa Working Holiday néo-zélandais ?

Le WHV australien et le WHV néo-zélandais sont tous deux valables 12 mois et s’adressent aux personnes âgées de 18 à 35 ans.

Cependant, en Nouvelle-Zélande, vous pouvez travailler jusqu’à 12 mois et étudier ou vous former pendant 6 mois, à l’inverse de l’Australie qui vous limite à 6 mois de travail et 4 mois d’études.



Coûts et frais des visas du Working Holiday

La WHV, qui est attachée électroniquement à votre passeport, tout comme d’autres types de visas australiens tel que le visa eVisitor, a un coût beaucoup plus élevé.

Le visa Work and Holiday pour l’Australie coûte 450 €. Le coût d’un deuxième et d’un troisième visa Working Holiday pour l’Australie est également de 450 €.

Cependant, il peut y avoir d’autres coûts associés au visa – selon vos besoins spécifiques et le processus de demande. Par exemple, ces coûts peuvent comprendre :

  • Coûts des bilans de santé, qui peuvent varier en fonction des examens et des tests nécessaires.
  • Certificats de police, dont le prix peut varier selon l’information requise et le certificat demandé.
  • La biométrie, qui peut comprendre les frais pour une photographie numérique et la numérisation des empreintes digitales.
  • Coûts de l’assurance maladie

Y a-t-il d’autres frais concernant le visa Work and Holiday que je dois connaître ?

Bien qu’il n’y ait pas de frais supplémentaires liés au visa, votre employeur devra verser une pension de retraite à la caisse de retraite si vous gagnez plus de 450 AUD par mois pendant votre séjour en Australie. La « Supernnuation fund » est caisse et régime de retraite, ce n’est donc pas un coût pour vous, mais pour votre employeur.

Vous pouvez ensuite accéder à ces fonds par le biais du paiement de la pension de retraite de l’Australie au moment de quitter le pays, lorsque votre visa a expiré et que vous avez déjà quitté le pays.



Travailler avec un visa Working Holiday : Meilleurs emplois et emplois spécifiques

Puisqu’un visa Working Holiday Australien vous permet d’avoir des vacances tout en faisant n’importe quel type de travail pour le payer, de nombreux voyageurs se demandent quelle est la meilleure façon d’aborder la demande d’emploi, et quels sont les emplois idéals à avoir pendant leur séjour.

Quels sont les meilleurs emplois pour un visa de travail Working Holiday en Australie ?

Lorsque vous avez un visa Workinh Holiday en Australie, vous ne pouvez travailler pour le même employeur que pour une période maximale de 6 mois. Compte tenu de cela et du fait que ce n’est qu’une fois que vous avez terminé 88 jours de “travail de la sous-catégorie 417 spécifiée” que vous pouvez devenir admissible à un deuxième visa vacances-travail, alors les emplois à privilégier sont généralement ceux qui peuvent vous qualifier pour un deuxième visa WHV. Après avoir accompli au moins 6 mois de travail spécificique, vous pouvez également être éligible pour votre troisième visa Vacances-Travail sous-classe 417. Tout ce qui précède est bien sûr valable dans le cas où votre intention est de rester en Australie le plus longtemps possible. Si ce n’est pas le cas, vous devriez choisir un emploi de votre choix.

Puis-je avoir plusieurs emplois différents en même temps ?

Oui, vous pouvez travailler pour de nombreux employeurs différents. Vous ne pouvez cependant pas travailler pour le même employeur pendant plus de 6 mois. Après avoir travaillé pendant 6 mois chez le même employeur, vous devez démissionner et trouver un nouvel emploi.

Trouver un emploi avec un visa Working Holiday pour l’Australie

Vous pouvez trouver des emplois spécifiques par le biais de listes d’offres d’emploi, de listes d’emplois, de services de placement et de services similaires et de sites Web. Toutefois, avant d’accepter un emploi, vous devez savoir si cet emploi est admissible à titre de travail spécifié de la sous-catégorie 417.

Quel genre d’emploi puis-je obtenir ?

Avec un WHV, vous devrez trouver un emploi vous-même, et vous pouvez travailler dans le domaine de votre choix. La plupart des personnes titulaires d’un visa Working Holiday travaillent dans l’industrie agricole ou dans le tourisme. Si vous souhaitez avoir la possibilité de demander un deuxième visa de travail et de vacances, vous devrez travailler en Australie régionale (certains indicatifs régionaux) dans certaines industries, occupant ce que l’on appelle un “emploi spécifié“.

Avant de commencer à travailler, vous devrez également ouvrir un compte bancaire australien et obtenir un numéro de dossier fiscal. La plupart des banques offriront une inscription simplifiée pour les détenteurs d’un visa Working Holiday si vous ouvrez un compte dans les 28 jours suivant votre arrivée. Le numéro d’identification fiscale peut plutôt être obtenu en présentant une demande en ligne sur le site Web de Bureau des Taxes Australien.

Notez qu’une partie de l’impôt payé (9 % de votre salaire) – appelée pension de retraite – est essentiellement une forme d’épargne-retraite. Vous pourrez ensuite réclamer cet argent au gouvernement une fois que vous aurez quitté l’Australie.



Emplois spécifiés pour le WHV: Qu’est-ce qu’un emploi specifié, pour le PVT ?

Les emplois spécifiés en Australie pour les visas Working Holiday sont définis comme du travail rémunéré qui est accompli dans une région spécifiée de l’Australie. Travailler pendant au moins 88 jours dans un « emploi spécifié » vous donne le droit d’obtenir un deuxième Working Holiday. En 2020, les régions dans lesquelles le travail peut être considéré comme un “emploi specifié” comprennent :

  • Territoire du Nord
  • Queensland
  • Australie-Occidentale
  • Nouvelle-Galles du Sud
  • Île Norfolk

Le travail doit être effectué dans un emploi ou un secteur d’activité précis, notamment :

  • Pêche et perliculture dans le nord de l’Australie
  • L’arboriculture et l’abattage dans le nord de l’Australie
  • Tourisme et hôtellerie dans le nord de l’Australie
  • Culture de plantes et d’animaux dans le nord de l’Australie et dans d’autres régions déterminées

Votre période de travail de trois mois peut être étalée sur vos vacances en Australie et n’a pas besoin d’être terminée en une seule fois. Vous êtes également libre de travailler plus de trois mois si vous le souhaitez. Les jours fériés et les jours de maladie payés peuvent être pris en compte dans le calcul de vos jours de travail. Toutefois, si vous n’êtes pas rémunéré, vous ne pouvez pas les inclure dans le total de vos jours de travail. De plus, si vous vous absentez du travail en raison du mauvais temps et que vous n’êtes donc pas rémunéré, vous ne pouvez pas inclure ces jours dans le total de vos jours de travail.




Les informations ci-dessus devraient vous aider à comprendre si vous répondez aux exigences du visa Working Holiday de l’Australie et si ses conditions correspondent à vos besoins. Si tel est le cas, vous pouvez postuler en ligne directement sur notre site Internet.

Au cas où vous auriez encore des questions concernant le visa Working Holiday, vous pouvez également continuer à lire et à consulter notre liste de FAQ sur le visa Working Holiday:

FAQ sur les visas Working Holiday australiens

Un visa Working Holiday peut être le billet pour les vacances de toute une vie. Avec ce visa, vous pouvez voyager en Australie et travailler pour payer vos vacances. Vous pouvez même étudier pendant votre séjour dans le pays pour en savoir plus sur le peuple et la culture de l’Australie. Cependant, vous pourriez avoir beaucoup de questions sur le visa Working Holiday et le processus de demande. Notre FAQ sur les visas de travail et de vacances en Australie est conçue pour répondre à ces questions.

Avec notre FAQ sur le visa Working Holiday en Australie, nous répondrons aux questions les plus fréquemment posées, nous vous aiderons à comprendre votre admissibilité et nous vous guiderons pas à pas dans le processus de demande, du début à la fin. Que vous souhaitiez savoir qu’est ce qu’un visa Working Holiday ou ce que vous pouvez faire lorsque vous en obtenez un, nous avons les réponses dont vous avez besoin. Vous pouvez même présenter votre demande en ligne dès que vous êtes prêt et que vous avez recueilli les renseignements nécessaires. L’ensemble du processus est simple et facile et peut être le début des vacances de toute une vie.

Voici les questions les plus fréquemment posées au sujet du visa vacances-travail australien :

Qu’est-ce qu’un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Prévoyez-vous un séjour en Australie ? Aimeriez-vous travailler pendant votre séjour en Australie pour aider à payer les vacances ? La bonne nouvelle, c’est que l’Australie a exactement le visa dont vous avez besoin: un visa PVT pour l’Australie, ou Programme Vacances Travail (souvent appelé aussi “Work and Holiday” ou “WH”). Un WH Visa permet aux visiteurs de voyager, de travailler et d’étudier – tout en même temps. Un visa Working Holiday vous permet de profiter de l’Australie jusqu’à un an.

Pour bénéficier de ce visa, vous devez être âgé de 18 à 35 ans avec un passeport de France ou d’un autre pays éligible (nous vous recommandons d’utiliser un passeport avec au moins 6 mois de validité avant son renouvellement, afin d’éviter tout problème avec les compagnies aériennes).

Vous devrez également avoir suffisamment de fonds pour payer la première partie de vos vacances, et s’il s’agit de votre première WHV, vous devrez faire une demande de visa à l’étranger, à l’extérieur du pays. Vous ne pouvez pas avoir été titulaire d’un visa Working Holiday auparavant.



Visa Working Holiday pour l’Australie : comment ça marche ?

Vous pouvez faire une demande de visa Working Holiday pour l’Australie directement en ligne. Le processus est rapide et facile, et la plupart des gens reçoivent une réponse en seulement 15 à 35 jours.

Une fois que vous avez votre visa, vous pourrez exercer un travail à court terme de n’importe quel type pour payer vos vacances, et vous pouvez étudier jusqu’à 4 mois. Vous pouvez vous entrer et sortir du pays aussi souvent que vous le souhaitez.

Si vous voulez être considéré pour un deuxième visa Working Holiday, vous devrez compléter 88 jours de travail de la sous-classe 417.

Quand faut-il demander le visa Working Holiday pour l’Australie ?

Beaucoup de gens se demandent quand faire une demande de visa Working Holiday en Australie. L’appel de visa ouvre le 1er juillet. Cette date est importante car, pour certains pays, il y a un nombre limité de WHV disponibles chaque année, donc il est préférable de s’inscrire plus tôt.

Cependant, de nombreux pays – comme la France – ont des créneaux illimités pour demander des visas Working Holiday, donc si vous êtes citoyen français, vous n’avez pas à vous soucier de l’ouverture des candidatures ou des délais du WHV.

A l’inverse, si vous venez d’un pays qui a un quota d’autorisations de visas, vous devrez vous assurer que les demandes sont toujours ouvertes et qu’ils acceptent les demandes pour votre pays de passeport.

D’une manière générale, concernant la demande quand postuler pour votre visa Working Holiday pour l’Australie, la réponse est : le plus tôt sera le mieux. Le fait de postuler en ligne rend le processus plus facile et plus pratique.



Combien de temps faut-il pour obtenir un visa Vacances-Travail pour l’Australie ?

La plupart des gens sont curieux de savoir quel est le délai d’obtention d’un visa Working Holiday pour l’Australie. Si vous êtes éligible pour votre visa 417 Working Holiday, que vous fournissez des informations précises et actuelles et que vous répondez à tous les critères nécessaires, vous pourrez avoir votre visa prêt en aussi peu que 48 heures !

Le delai d’obtention d’un visa de travail et de vacances pour l’Australie dépend également d’autres facteurs, y compris la nécessité de traitement ou d’une vérification supplémentaire. En général, la plupart des gens auront une réponse entre 15 et 35 jours en arrière.

Votre visa Working Holiday Australien peut vous donner accès à de nouvelles opportunités comme apprendre à connaître des gens, des lieux et des cultures différents. Vous ne résisterez pas longtemps. Postulez en ligne dès aujourd’hui et vous pourriez partir pour l’aventure de votre vie au plus vite.



Comment savoir si l’on possède déjà un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Si vous faites votre demande de visa Working Holiday en ligne, vous vous demanderez peut-être comment savoir si vous avez un visa Working Holiday déjà approuvé pour l’Australie. Au moment de votre demande, vous devriez recevoir un courriel de confirmation qui indique où en est le traitement de votre demande, notamment si elle a été soumise, évaluée, traitée ou finalisée.

Après la finalisation, vous recevrez une notification de la décision, qui vous indiquera si vous avez votre WHV pour l’Australie. La notification peut prendre de 15 à 35 jours pour la plupart des gens.

La décision peut prendre plus de temps si vos renseignements étaient inexacts ou s’il manquait des détails. Si vous n’êtes pas sûr de la validité de votre visa, vous pouvez vérifier directement avec le gouvernement australien.

Puis-je faire une demande de visa Working Holiday pendant mon séjour en Australie ?

Pour demander votre premier visa Working Holiday, vous devez être en dehors du territoire Australien. Cela signifie que vous ne pouvez pas présenter de demande pendant votre séjour en Australie. Vous n’avez pas besoin d’être dans votre pays d’origine ou dans le pays de votre passeport : vous ne devez tout simplement pas être en Australie.

Beaucoup de gens se demandent alors ” puis-je faire une deuxieme demande de visa Working Holiday pendant que je suis en Australie ? “et la réponse à cette question est oui, vous pouvez.

Si vous prévoyez présenter une deuxième demande de visa PVT Australien, il est préférable de le faire avant l’expiration de votre premier visa Working Holiday. Vous pouvez faire votre première demande d’inscription à l’WHV et à toute autre WHV subséquente en ligne, pour votre commodité.

Combien de temps dure un visa Working Holiday en Australie ?

Avec un visa Working Holiday, vous avez 12 mois à partir de la date de délivrance pour voyager en Australie. Ensuite, le visa reste valable pendant 12 mois à compter de la date de votre première entrée en Australie. Tant que vous êtes en possession de votre visa, vous pouvez entrer et sortir du pays aussi souvent que vous le souhaitez, mais si vous quittez l’Australie pendant votre séjour de 12 mois, vous ne pouvez pas récupérer votre temps ou ajouter du temps supplémentaire à votre visa.

Bien que vous ne puissiez pas prolonger un visa Working Holiday Australien, vous pouvez être éligible pour un second visa Working Holiday si vous avez terminé au moins 3 mois (techniquement 88 jours) de travail spécifié dans la région Australie. Un deuxième visa Working Holiday vous accordera 12 mois de vacances supplémentaires, à condition que vous puissiez continuer à satisfaire les exigences du visa.

Puis-je quitter et rentrer en Australie avec un visa Working Holiday ?

Les visas de travail et de vacances sont extrêmement flexibles : avec votre WHV, vous pouvez entrer en Australie jusqu’à un an après la date de délivrance de votre visa, et le visa reste alors valable pendant un an après cette date.

Une question que beaucoup de gens se posent – compte tenu de la durée de ce visa – est la suivante : “Puis-je quitter l’Australie et revenir avec un visa Working Holiday ? ”. Heureusement, la réponse est “Oui” : tant que votre visa est valide, vous pouvez entrer et sortir d’Australie aussi souvent que vous le souhaitez.

Puis-je prolonger mon visa Working Holiday en Australie ?

Le visa Working Holiday pour l’Australie est un visa tellement populaire que beaucoup de gens veulent le prolonger. Si vous êtes curieux de savoir comment prolonger un visa Working Holiday Australien, vous serez heureux de savoir que même si vous ne pouvez pas techniquement prolonger le visa Work and Holiday, vous pouvez obtenir un second visa Working Holiday sans difficulté.

Pour être admissible à votre deuxième PVT, la principale exigence est que vous devez effectuer au moins 3 mois (88 jours ouvrables) de travail précis, y compris :

  • Culture de plantes ou d’animaux
  • L’arboriculture
  • Exploitation minière
  • Travaux de construction
  • Culture de periculture

Le prix du deuxième visa WHV pour l’Australie est le même que celui du premier visa, mais le traitement peut prendre jusqu’à 6 mois. Vous pouvez faire une demande en ligne pour votre deuxième WHV avant l’expiration de votre première WHV, même si vous êtes physiquement situé en Australie.



Comment puis-je obtenir un visa Vacances-Travail pour l’Australie ?

Si vous vous demandez comment obtenir un visa Working Holiday pour l’Australie, vous serez heureux d’apprendre que le processus est assez simple, car vous pouvez postuler directement en ligne.

Vous devez d’abord vous assurer d’avoir un passeport valide et à jour, français ou d’un autre pays admissible. Dans la plupart des cas, c’est tout ce dont vous aurez besoin.

Toutefois, le ministère de l’Immigration du Gouvernement Australien peut parfois vouloir vérifier certains des éléments des demandes de WHV, et peut demander des documents ou des informations supplémentaires.

Dans ces cas la, vous devrez vous rendre disponible au cas où l’agent des visas devrait communiquer avec vous pour vérifier tout renseignement concernant vos finances, vos renseignements personnels, vos vérifications policières ou votre santé. Cela peut se faire soit par téléphone, soit par courriel, et donne normalement lieu à la production de documents supplémentaires – à envoyer par e-mail.

Certaines des informations supplémentaires qui peuvent vous être demandées afin de réussir votre demande de visa de travail et de voyage pour l’Australie en 2020 comprennent :

  • Copies certifiées et conformes des pages biographiques de votre passeport
  • Copies certifiées et conformes de votre certificat de naissance
  • Copies certifiées et conformes de tout changement de nom
  • Photos d’identité récentes
  • Preuve de fonds suffisants, soit environ 5.000 AUD, comprenant les relevés bancaires certifiés.
  • Copies certifiées conformes des documents ou dossiers de démobilisation des militaires
  • Preuve certifiée de titres de formation
  • Preuve d’une couverture d’assurance maladie appropriée

Toutes les pièces justificatives doivent être rédigées en anglais ou comporter une traduction officielle si elles sont rédigées dans une autre langue. Si possible, lorsque vous cherchez à obtenir votre visa, vous devriez envoyer uniquement des documents certifiés plutôt que des documents originaux. Un document certifié est une copie d’un original estampillée ou autorisée par un juge de paix, un commissaire aux déclarations ou une autre personne agissant à ce titre.

Vous devrez également payer les frais liés au prix de la demande de visa Working Holiday pour l’Australie, qui est actuellement de 450 €.

Une fois que vous faites votre demande en ligne, vous devriez généralement recevoir une mise à jour sur l’état de votre visa dans un délai de deux semaines à un mois.



Comment puis-je demander un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Les citoyens français peuvent faire une demande de visa de Working Holiday Australien en ligne.

Si vous avez des questions sur la façon de postuler en ligne, vous pouvez être assuré que le processus est rapide, facile et sécurisé : notre formulaire en ligne vous guidera pas à pas, avec des explications claires sur les données à saisir dans chaque domaine.

Une fois que vous aurez rempli le formulaire d’inscription, il vous sera demandé de payer vos frais d’inscription de 450 € – ce que vous pouvez faire via PayPal ou carte de crédit.

Une fois le paiement effectué, la demande est finalisée et vous pouvez vous attendre à recevoir une réponse du gouvernement australien dans 15 à 35 jours.

Lorsque le visa sera délivré, il sera joint électroniquement à votre passeport pour votre commodité (cela se fera directement dans la base de données de l’immigration australienne, donc aucune mesure ne sera nécessaire de votre part), et vous recevrez un courriel de confirmation.

Si vous constatez des omissions ou des erreurs dans votre demande, corrigez-les dès que possible pour éviter tout retard inutile : modifiez votre formulaire sauvegardé ou contactez-nous via notre formulaire dédié pour mettre à jour votre demande dès que possible afin d’éviter tout retard.

Notez qu’aucun document ne vous sera demandé au moment de la candidature, et dans la plupart des cas ni même plus tard. Cependant, suite à votre demande, les autorités australiennes peuvent vous demander des informations complémentaires. Nous vous recommandons donc de vous assurer que vous pouvez fournir – sur demande – tous les documents et données nécessaires suivants :

  • Copies certifiées et conformes des pages biographiques de votre passeport
  • Copies certifiées et conformes de votre certificat de naissance
  • Copies certifiées et conformes de tout changement de nom
  • Photos d’identité récentes
  • Copies certifiées conformes de vos relevés bancaires ou d’autres documents financiers comme preuve de fonds suffisants
  • Copies certifiées conformes de vos dossiers militaires, s’il y a lieu
  • Copies certifiées conformes de vos diplômes d’études
  • Preuve d’une couverture d’assurance maladie appropriée



Que se passe-t-il lorsque le visa Working Holiday pour l’Australie expire ?

Lorsque vous demandez votre visa Working Holiday pour l’Australie, vous acceptez de vous conformer à toutes ses conditions et de quitter le pays à l’expiration du visa WHV. Si vous dépassez la durée de validité de votre visa, vous serez considéré comme un non-citoyen illégal, et vous pourrez être détenu et exclu de l’Australie.

Si votre visa Work and Holiday est proche de sa date d’expiration, vous pouvez avoir plusieurs options pour prolonger votre séjour, y compris demander un deuxième visa Working Holiday, demander un visa de transition ou demander un autre visa.

Un deuxième visa Working Holiday est soumis aux mêmes exigences que le premier visa Working Holiday, c’est à dire :

  • Avoir entre 18 et 35 ans
  • Etre titulaire d’un passeport français valide ou d’un passeport d’un autre pays admissible
  • Disposer de fonds suffisants pour subvenir à vos besoins
  • Avoir effectué 3 mois de travail spécifique dans la région de l’Australie

Vous pouvez demander votre deuxième visa Working Holiday soit sur place soit à l’étranger.



Puis-je rester en Australie après un visa Working Holiday ?

Dépasser la durée de validité de votre visa peut avoir de graves conséquences, mais cela ne signifie pas automatiquement que vos vacances doivent prendre fin à l’expiration de votre visa Working Holiday.

Si votre visa Working Holiday approche de sa date d’expiration, vous pouvez demander une deuxième WHV si vous avez accompli au moins 3 mois (88 jours ouvrables) de travail spécifié dans une région spécifique d’Australie.

Si vous avez déjà eu une deuxième WHV, vous pouvez demander une troisième WHV si vous avez accompli au moins 6 mois de travail spécifique tout en détenant vos 1er et 2ème visas WHV.

Vous pouvez également être admissible à un autre type de visa, dans certains cas, mais vous devrez probablement faire une demande de visa lorsque vous serez à l’étranger.



Comment rester en Australie après le visa Working Holiday?

Voulez-vous prolonger vos vacances en Australie après l’expiration de votre Working Holiday ?

Vous n’êtes pas seul. Beaucoup de personnes souhaitent rester plus longtemps, c’est pourquoi l’Australie a rendu possible la deuxième et troisième demande de visas Working Holiday. Les conditions d’admissibilité sont les mêmes, à une exception importante près. Pour le deuxième visa WHV, vous devez avoir accompli au moins 88 jours de travail déterminé, et pour le troisième visa WHV, vous devez en avoir accompli 3 mois supplémentaires, soit au moins 6 mois au total.

Vous pourriez également être éligible pour un autre type de visa une fois que votre WHV a expiré, mais dans la plupart des cas, cela signifie que vous devrez quitter brièvement l’Australie et faire votre demande à l’étranger.



Puis-je obtenir un visa Working Holiday plus d’une fois ?

Oui, vous pouvez obtenir jusqu’à trois visas Working Holiday.

Chaque demande requiert les mêmes exigences de base : Vous devez être âgé de 18 à 35 ans, être en possession d’un passeport français valide ou d’un passeport d’un autre pays éligible et avoir suffisamment d’argent pour votre arrivée.

De plus, pour obtenir votre deuxième visa Working Holiday, vous devez effectuer 3 mois de travail spécifique en Australie régionale, et pour votre troisième WHV, vous devez effectuer 3 mois supplémentaires de travail spécifique, pour un total de 6 mois.

Avec un visa Working Holiday vous pouvez vous engager dans n’importe quel type de travail, mais le travail spécifié se réfère à des industries particulières, y compris :

  • Récolte, culture et transformation
  • Foresterie
  • Pêche et periculture
  • Exploitation minière
  • Certains secteurs de l’industrie de la construction

Ce travail doit être effectué dans certaines régions d’Australie, y compris dans des États comme l’Australie-Méridionale et la Tasmanie.



Puis-je demander un deuxième visa Working Holiday pendant mon séjour en Australie ?

Puis-je demander un visa de Working Holiday australien deux fois, sans quitter l’Australie ? De nombreuses personnes souhaitent rester en Australie plus d’un an après leur arrivée et, heureusement, l’Australie leur a facilité la tâche. Si vous vous demandez si vous pouvez obtenir un deuxième visa Working Holiday pour l’Australie sans quitter le pays, la réponse est oui.

“Alors, comment puis-je demander un deuxième visa Working Holiday en Australie ?” Vous devez vous demander. Pour commencer, vous devrez avoir accompli 3 mois (88 jours) de travail spécifique dans certaines régions d’Australie, comme par exemple :

  • Pêche et perliculture dans le nord de l’Australie
  • L’arboriculture et l’abattage dans le nord de l’Australie
  • Tourisme et hôtellerie dans le nord de l’Australie
  • Culture de plantes et d’animaux dans le nord de l’Australie et dans d’autres régions déterminées

Vous devrez tres certainement fournir des preuves pour prouver que vous avez terminé le travail pendant la période requise, et votre employeur devra peut-être vérifier ces preuves. Notez que le travail bénévole n’est plus considéré comme une alternative acceptable au travail spécifié.

Avant de demander “puis-je obtenir un autre visa Working Holiday pour l’Australie ?”, vous devrez également vous assurer que vous répondez toujours aux mêmes critères que pour le premier, y compris les limites d’âge et les conditions de caractère et de santé.

Si vous répondez à ces critères, vous pouvez faire une deuxième demande de visa WHV pour l’Australie.



Puis-je obtenir un troisième visa Working Holiday pour l’Australie ?

Oui, vous pouvez obtenir un troisième visa Working Holiday en Australie si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité applicables pour le premier visa Working Holiday et si vous avez accompli un total d’au moins 6 mois de travail spécifié dans une région applicable pendant vos première et deuxième WHV combinés. Vous pouvez ensuite demander votre troisième WHV en ligne avant l’expiration de votre deuxième visa.

Combien de fois puis-je obtenir un visa Working Holiday en Australie ?

C’est une question courante avec une réponse simple : 3 (trois).

Donc, si vous vous demandez “combien de visas Working Holiday puis-je obtenir”, la réponse est trois.

Tout d’abord, vous pouvez demander un deuxième visa Working Holiday qui vous permet de rester 12 mois de plus si vous détenez ou avez déjà détenu un visa Working Holiday et avez accompli 3 mois (88 jours) de travail spécifique dans certaines régions d’Australie pendant la période de validité de votre visa. Vous pouvez demander votre deuxième WHV pendant que votre première WHV est valide ou à une date ultérieure.

Après votre deuxième WHV, vous pouvez demander une troisième WHV à condition d’avoir accompli un total de 6 mois de travail spécifique dans les régions d’Australie. Dans ce cas également, vous pouvez présenter votre demande pendant que vous détenez votre deuxième WHV ou à une date ultérieure.

Alors que beaucoup de gens se demandent combien de visas Working Holiday l’Australie délivre chaque année, il n’y a pas de réponse toute faite à ce sujet – surtout pour la France. Vous pouvez commencer à postuler le 1er juillet, et en ce qui concerne la France, l’Australie n’a pas un nombre limité de visas – on pourrait donc dire que les visas WHV pour l’Australie pour les citoyens français sont toujours disponibles.

Certains autres pays ont un nombre fixe de demandes maximales qu’ils peuvent demander à l’Australie chaque année, alors dans ces cas-là, nous vous recommandons de vous inscrire le plus tôt possible pour vous assurer d’obtenir une place avant que les plafonds ne soient atteints.



Puis-je obtenir un visa de touriste après le visa Working Holiday ?

Oui, vous pouvez : si vous êtes actuellement titulaire d’une WHV et que vous êtes citoyen français, vous pouvez demander un visa touristique sous la forme d’un visa eVisitor, pour visiter l’Australie à des fins touristiques.

Vous pourriez également être admissible à un visa de visiteur, sous-catégorie 600.

Cependant, notez que chacun de ces visas est assorti d’exigences et de restrictions spécifiques. Par exemple, vous ne pouvez pas demander un visa touristique australien pendant votre séjour en Australie : vous ne pouvez le faire qu’en dehors de l’Australie.



Quand faut-il payer les frais de visa Working Holiday?

Vous devrez payer vos frais de demande de visa de vacances-travail en Australie lorsque vous en ferez la demande.

Vous vous demandez quel est le prix du visa Working Holiday pour l’Australie ? En 2020, le prix du visa PVT pour l’Australie est de 450 €. Le prix du deuxième et troisième Visa Vacances et Travail est également de 450 € chacun. Vous pouvez payer ces frais en ligne via PayPal ou carte de crédit.

Combien coûte un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Un visa Working Holiday peut vous donner la liberté de payer vos vacances, mais il y a certains frais initiaux. Vous aurez besoin de fonds suffisants pour la première partie de vos vacances, et vous devrez également payer votre visa.

Alors, combien coûte un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Si vous vous demandez quel est le prix du visa PVT pour l’Australie, qui est jointe électroniquement à votre passeport, alors le prix du visa Working Holiday pour l’Australie n’est que de 450 €.



Comment payer un visa Working Holiday pour l’Australie ?

Vous pouvez demander et payer votre visa Working Holiday pour l’Australie directement en ligne. Le prix d’un visa Working Holiday pour l’Australie est de 450 €, et vous pouvez payer par PayPal ou par carte de crédit.

A quoi ressemble le visa Working Holiday pour l’Australie ?

Les visas australiens ont évolué au fil des ans : ils ont commencé comme des timbres à encre et ont été remplacés par des étiquettes autocollantes, mais aujourd’hui, vous ne recevrez ni timbre ni vignette, car tous les visas sont émis électroniquement.

Le système de visa électronique Australien facilite la demande en ligne, et vous pouvez avoir votre réponse vraiment rapidement. Vous pouvez imprimer votre reçu ou le stocker sur un appareil mobile comme preuve, mais le ” vrai ” visa est celui disponible dans la base de données du gouvernement australien de l’immigration, correspondant à votre numéro de passeport. Les données relatives au visa sont conservées et appariées électroniquement à votre passeport, et les autorités peuvent facilement s’y référer une fois que vous arrivez dans le pays.

Ai-je besoin de réserver un logement à l’avance ?

Nous vous recommandons de le faire. Mieux vaut avoir quelque chose déjà arrangé pour le début de votre séjour, et changer plus tard, que de ne rien avoir et d’être obligé de vivre dans un hôtel cher juste parce que tout est complet.



Ressources officielles du Gouvernement Australien:

Demander un Visa Vacances-Travail